Facebook a annoncé, le 1er septembre dernier « le démantèlement d’une campagne d’influence russe » qui cible plusieurs pays en Afrique du Nord, dont l’Algérie et au Moyen orient, indique Franceinfo dans son édition de ce vendredi.

Selon Franceinfo, les pages et les comptes Facebook « visent à diffuser de fausses informations et des théories du complot ». Et précise que ces la source des information diffusées par ces pages viennent d’un site internet basé en Russie, Peace Data.

Selon la même source, les comptes et pages supprimés par Facebook étaient « suivis par seulement 14 000 abonnés », et d’ajouter qu’il « s’agit donc d’un « petit réseau », composé de 13 comptes et deux pages, actifs principalement en Algérie, en Egypte, ainsi que dans d’autres pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ».

Les personnes qui gèrent « Peace Data » « sont proches de l’organisation russe Internet Research Agency (IRA) » et décrit par Franceinfo comme une « usine à trolls ».

Ce n’est pas la première fois que Facebook supprime des comptes et pages diffusant des Fakes News et des propagande visant l’Algérie. EN 2019, durant le Hirak, des centaines de compte ont été signalé et supprimés visant la stabilité de l’Algérie. Le cas était signalé aussi sur Twitter, dont la source était un des pays du Golf.