Un étudiant algérien, âgé de 25 ans, s’est donné la mort par défenestration, lundi dernier, dans une résidence universitaire du campus de La Rochelle Université (Aquitaine), a-t-on appris de plusieurs sources médiatiques.

Selon un communiqué de la police locale, le jeune étudiant « s’est jeté d’une fenêtre de chambre dans la résidence étudiante gérée par le Crous ». Néanmoins, « les motivations de son passage à l’acte restent inconnues, jusqu’à présent ».

Selon Le président de l’université Jean-Marc Ogier, « l’étudiant, qui avait terminé son Master 1 d’informatique, avait de bons résultats ». Il ajoute que « l’étudiant avait eu des difficultés pour trouver un stage lui permettant de valider son Master 1, sans toutefois faire de lien avec les motivations du jeune Algérien ».

D’autre part, le responsable a révélé que l’étudiant « avait fait une demande de dérogation pour poursuivre son cursus en Master 2 »,en précisant que sa demande « allait être reçue favorablement ». « il y a eu beaucoup de stages annulés à cause de la crise du Covid-19 ». A-t-il déploré.