Djerad entame la présentation du plan d’action du gouvernement
Capture d’écarn

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a indiqué, mardi à Alger, que le poste de « chef du Gouvernement » serait consacré en cas de majorité parlementaire aux élections législatives, et celui de « Premier ministre » en cas de majorité présidentielle.

Dans son chapitre relatif à la séparation des pouvoirs, le projet de révision de la Constitution « consacre le poste de chef de Gouvernement lorsqu’il résulte des élections législatives une majorité parlementaire, et celui de Premier ministre en cas de majorité présidentielle », a indiqué le Premier ministre qui présentait le texte de loi portant projet de révision de la Constitution devant les membres de la Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Le texte indique également que s' »il résulte des élections législatives, une majorité autre qu’une majorité présidentielle, le Président de la République désigne un Chef du Gouvernement issu de la majorité parlementaire et le charge de former son Gouvernement et d’élaborer son programme », a-t-il ajouté.