An employee shows a protective face mask on January 28, 2020 at a pharmacy in Kaufbeuren, southern Germany. (Photo by Karl-Josef Hildenbrand / dpa / AFP) / Germany OUT

Le décret exécutif n° 20-127 du 27 Ramadhan 1441 correspondant au 20 mai 2020, modifiant et complétant le décret exécutif n° 20-70du 29 Rajab 1441, correspondant au 24 mars 2020 fixant des mesures complémentaires de prévention et de lutte contre la propagation du Coronavirus (COVID-19), rend obligatoire le port du masque dans tout l’espace publique.

Désormais, il ne sera plus possible d’entrer dans les administrations, les banques, les commerces ou toute autre bâtisse sans port de masque. Il ne sera même plus possible de marcher dans la rue, ou de circuler en voiture, seul ou accompagné, sans la précieuse bavette.

Alors, que risquez-vous vraiment si vous ne la portez pas ou que vous oubliez de la porter? Peut-être quelques rappels à l’ordre les deux jours de l’Aïd, mais plus tard, l’application de l’article 459 du code pénal qui stipule:

«Sont punis d’une amende de 10.000 DA à 20.000 DA et peuvent l’être, en outre, de l’emprisonnement pendant trois (3) jours au plus, ceux qui contreviennent aux décrets et arrêtés légalement pris par l’autorité administrative lorsque les infractions à ces textes ne sont pas réprimées par des dispositions spéciales ».

Bon Aïd !