Verdict Karim Tabbou: La LADDH dénonce
Verdict Karim Tabbou: La LADDH dénonce

Dans un procès expéditif tenu dans des conditions dénoncées par les avocats qui n’en étaient pas informés, Karim Tabbou ancien premier secrétaire du FFS et chef de l’Union démocratique et sociale (UDS) condamné en appel, ce mardi 24 mars, à une année de prison ferme.

 Ce qui s’est passé aujourd’hui à la cour d’Alger, note la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), « est un précédent grave ».

L’ONG des droits de l’Homme exprime, dans le même sillage, « son inquiétude concernant l’intégrité physique et morale du prévenu  » et « interpelle le gouvernement à assumer toutes ses responsabilités quant à l’évolution de la situation et lui rappelle ses obligations de respects des droits humains et des libertés fondamentales inviolables et inaliénables ».

La LADDH appelle par la même occasion à « l’arrêt de la répression » et souligne son indignation quant à l’attitude du pouvoir qui « profite de la trêve observée par le Hirak pour s’en prendre aux détenus d’opinion et politiques ».