Abderrahmane Hammad, médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Sydney 2000, a officialisé sa candidature à la présidence du Comité olympique et sportif algérien (COA), dont l’assemblée générale élective (AGE) a lieu le 12 septembre au siège de l’instance à Ben Aknoun à Alger.

« J’ai décidé de présenter ma candidature pour le poste de président du COA pour ramener la cohésion et la stabilité à notre instance olympique qui a traversé dernièrement des moments difficiles. », a déclaré à l’APS Abderrahmane Hammad qui a déjà un pieds dans l’instance puisqu’il est le 2e vice-président du COA.

Le natif de Dellys qui a détaillé les grands axes de son programme à l’APS compte ramener « la sérénité »au sein de l’instance olympique et à « conférer une harmonie » aux relations avec l’ensemble des partenaires du mouvement sportif national.

Il a également mis l’accent sur le travail qui sera entrepris à la tête de l’instance olympique en direction des athlètes, en vue des Jeux olympiques 2021 de Tokyo ainsi que les Jeux méditerranéens 2022 d’Oran.

Grâce à sa proximité avec les athlètes, le médaillé olympique pourra compter sur leur soutien, dont celui du champion olympique du 1500m à Londres Taoufik Makhloufi qui appuie sa candidature.

Ses Adversaires

Le médaillé de bronze du saut en hauteur va trouver sur son chemin, l’ancien ministre des sports et président de la Fédération algérienne d’escrime Raouf Salim Bernaoui. (FAE), qui avait mené une campagne intense pour faire partir l’ancien patron du COA Mustapha Berraf de son poste. Le Président de la FAE pourra compter sur le soutien des autres présidents de fédérations avec qui il entretien des relations depuis longtemps.

L’autre candidat à la présidence du COA est Soumia Fergani, ex-députée à l’Assemblée populaire nationale (APN) et première arbitre internationale de football.

Depuis la démission le 12 mai de Mustapha Berraf la présidence par intérim du COA avait été confiée, à Mohamed Meridja, chargé de la gestion des affaires courantes du COA et de la préparation des prochaines Assemblées générales ordinaire et élective.