Hakim Addad, fondateur et ex-SG de RAJ et militant politique, détaille les conditions de son emprisonnement avec d’autres militants à la prison d’El Harrach, à Alger, pendant plus de trois mois. Il estime que le mouvement de contestation populaire doit se poursuivre en gardant son caractère pacifique. ______________________________________________________________________________________________

Abonnez- vous dès maintenant ▶ https://bit.ly/2BSaqvK

Suivez nous sur les réseaux sociaux:

Facebook ▶ https://www.facebook.com/RadioM213/

Twitter ▶ https://twitter.com/radioM_me

Instagram ▶ radiomdz Vous nous trouverez aussi sur: SoundCloud, CastBox et GooglePodcasts

#Algérie #الجزائر