L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu lundi qu’il n’y aurait peut-être jamais de « solution magique » contre la pandémie de coronavirus qui a infecté des millions de personnes dans le monde entier en dépit des espoirs suscités par les recherches sur de possibles vaccins.

« Il n’y a pour le moment pas de solution magique et il n’y en aura peut-être jamais », a dit le directeur général de l’agence onusienne, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse.

D’après les données compilées par Reuters, plus de 18,14 millions de personnes ont été contaminées à travers le monde depuis l’apparition des premiers cas, en décembre dernier en Chine.

Dans le même temps, quelque 688.080 décès ont été recensés, dont 155.000 aux Etats-Unis, 94.000 au Brésil, plus de 47.000 au Mexique, 46.000 au Royaume-Uni et près de 40.000 en Inde