Selon une mesure d’audience effectuée par Immar Media, pour les 6ème et 7ème jour du Ramadhan, les télévisions algériennes sont plus suivies par les algériens que les chaînes étrangères avec un taux de 61 % contre 36 %. D’après la même étude qui calcule la pénétration journalière moyenne TV, et pour la même période, la chaine généraliste Echourouk TV est la plus regardée avec un taux de 29,6 %, suivie d’Ennahar TV avec 27,7 %, El Djazairia One avec 21,8 %, Echourouk News avec 17,4 %, El Bilad TV avec 17,2 %, El Bahia TV avec 12,1 % et El Hayat TV avec 9,7 %. Côté chaines publiques, l’ENTV (chaîne terrestre) n’intervient qu’à la dixième position avec un taux de 6,6 %. La TV 6, nouvelle chaîne crée par l’ENTV, est très peu suivie avec à peine 0,9 % du taux d’audience. Nessma TV, chaîne tunisienne, est la plus suivie parmi les télés étrangères avec un taux de 8,8 %, talonnée de près par la saoudienne MBC 5 (destinée au Maghreb) avec 7,3 %, suivie de National Geographic Abu Dhabi, de MBC 2 et de MBC Action. Les chaines tout infos France 24, Al Jazeera et Al Arabiya arrivent loin derrière. Le sondage montre un effondrement du suivi des chaines étrangères francophones, comme TV 5 Monde ou France 2, qui ont pratiquement disparu des radars avec un taux d’audience de 2 %, contre 22 % pour les chaines arabes, 16 % pour les chaines du groupe MBC et 58 % pour les chaines privées algériennes. Par sexe, les femmes suivent Echourouk TV et El Djazairia One alors que les hommes préfèrent Ennahar TV et Echourouk TV. Pour les chaines étrangères, les femmes ont une préférence pour Nessma TV, MBC 5, MBC Bollywood et 2 M Maroc. Les hommes regardent plutôt MBC 2 (qui diffusent des films souvent en sous-titrage), National Geographic, Bein Sport, MBC Action, Nessma TV et France 24.

Canal Algérie s’accroche péniblement

Par région, Ennahar TV est plus regardée à l’Ouest et à l’Est du pays alors qu’Echourouk TV est suivie au Centre et au Sud du pays. El Bilad TV arrivent en troisième position à l’Est et au Sud. A l’ouest, El Bahia TV, qui est installée à Oran, est en troisième position devant El Djaziaria One. Canal Algérie se place péniblement à la 8ème et 9ème place à l’Est et à l’Ouest du pays. Dans le Sud, la TV5, chaine publique diffusant du Coran, se place dans le top 10. La Chaîne culinaire Samira TV semble avoir perdu de l’audience par rapport aux Ramadhans précédents, visiblement secouée par les chaînes youtube spécialisée en cuisine. Elle est à la neuvième position des chaines les plus suivies avec taux de 7,6 %, juste derrière Nessma TV. Par âges, les 15-24 ans regardent surtout Echourouk TV(25,2 %), El Djazairia One (24,7 %) et Ennahar TV(24,4 %). Echourouk TV est également la plus suivie par les 25-34 ans avec un taux de 31,6 %, contre 26,4 % pour Ennahar TV et 26,2 % pour El Djarairia One. Les 35-44 ans ont une préférence pour Echourouk TV (34,7 %), Ennahar TV (32,2 %) et El Bilad TV (22 %).

L’audience de l’ENTV et Numidia TV en chute libre

Les plus 55 ans regardent sutout Ennahar TV (31,2 %), Echourouk TV (25,5 %) et Echourouk News (20,9 %). El Fedjr TV (qui diffusent souvent des films et des séries) arrive à se placer dans l’audimat juvénile autant qu’El Heddaf TV, spécialisée en football. Dans les tranches matinales, El Bilad TV, Ennahar TV et Echourouk News sont plus regardées. Pour la tranche prime time, entre 19 et 00 h, Echourouk TV est la plus suivie avec un taux de 23,5 %, suivie d’El Djazairia One, Ennahar TV et Echourouk News. Durant cette tranche, ces chaines diffusent des sitcoms, des feuilletons et des débats sur les programmes du Ramadhan. Dans cette tranche importante, l’ENTV ne se place qu’à la huitième position, juste avant Numidia TV. L’audience de l’ENTV semble en chute libre, comparée aux années précédentes. En raison d’une grille rachitique durant ce Ramadhan 2020, Numidia TV a également beaucoup perdu de son audience, par rapport à l’année écoulée. En milieu rural comme en milieu urbain, Echourouk TV est la plus regardée, devant Ennahar TV, El Djazairia One et El Bilad TV. Pour la part d’audience par langue, l’arabe domine à 94,8 %, contre le français 2,3 %, le multilangues 2,2 % et Tamazight 0,6 %. Immar a précisé avoir mené l’enquête par téléphone sur un échantillon de 2100 individus de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas. L’enquête a été menée le 30 avril et le 1 mai 2020.