Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a opéré mardi 23 juin un remaniement ministériel. Si les ministères stratégiques gardent à leur tête les mêmes ministres, deux changements notables ont été décidés par le Président, celui des Finances et de l’Energie.

Ainsi, le président a décidé d’installer à la tête du ministère de l’Energie Abdelmadjid Attar,un fin connaisseur du secteur de l’énergie et ancien PDG de SONATRACH, il remplace Mohamed Arkab parachuté à la tête du ministère des Mines.

L’autre changement notable est le limogeage de Abderrahmane Raouya du ministères des Finances, remplacé par le gouverneur de la banque d’Algérie Aymen Benabderrahmane.

L’autre surprise est le départ Chems Eddine Chitour du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour prendre la tête du ministère de la transition énergétique. Il est remplace par Abdelbaki Benziane.

A l’agriculture Abdelhamid Hamdane prend la tête de l’Agriculture et remplace Chérif Omari

Lazhar Hani, remplace Farouk Chiali est nommé au Transport.

Mohamed Hamidou est nommé ministre du Tourisme à la place de Hacène Mermouri

Par ailleurs, trois changements ont été opéré par le chef de l’Etat au niveau des ministères délégués auprès du Premier ministre.

A commencer par Mohamed Chérif Benmihoub qui devient ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Prospective.

Le député de l’étranger et journaliste Samir Chaabna est, quant à lui le nouveau ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Diaspora.

Enfin, l’ancienne judokate Salima Souakri remplace Noreddine Morsli, en tant que ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée du Sport d’élite.