C’est le grand jour pour quelque 637 000 candidats au baccalauréat, session septembre 2020, à travers le territoire national, qui entament ce dimanche les épreuves leur permettant de décrocher le fameux sésame, qui leur ouvrira les portes de l’université.

Les candidats, scolarisés et libres, sont répartis à travers 2261 centres et seront encadrés par 192.300 enseignants. Les épreuves s’étaleront, quant à elles, sur 5 jours.

Par ailleurs, es questions et problèmes auxquels les étudiants devront répondre lors de l’examen, ont été limités aux cours dispensés en présentiel durant les 1er et 2ème trimestres de l’année scolaire 2019-2020.

Pour rappel, et après une période de tergiversations tout azimut quant à la tenue ou non des examens nationaux intermédiaires (BEM et BAC), à cause de la propagation de la pandémie Covid-19, les autorités algériennes avaient tranché en faveur du report de ces épreuves pour le mois de septembre.

Le ministère de l’Education nationale avait mis en place, le 19 août dernier, un protocole préventif, avant la réouverture des établissements d’enseignement pour les révisions.

Ce protocole intervient en application des dispositions du décret exécutif 20-69 du 21 mars 2020 relatif aux mesures de prévention contre la propagation du nouveau Coronavirus (COVID -19) et l’ensemble des textes subséquents.

Avec APS