Khaled Drareni transféré à la prison de Koléa

Le journaliste Khaled Drareni a été transféré dans la journée du 30 mars de la prison de El Harrach où il a été incarcéré le 29 mars après l’exécution du mandat de dépôt décidé par la chambre d’accusation le 25 mars.

L’avocate Nassima Rezazgui a informé ses proches que le journaliste a été transféré vers la prison de Koléa dans l’après-midi du 30 mars. Selon certains avocats, le transfert d’un accusé d’une maison d’arrêt à une autre relève de la discrétion du juge d’instruction qui a décidé du mandat de dépôt et qui décidé du lieu d’incarcération.

La prison de Koléa, faut-il le rappeler, est le lieu d’incarcération du militant politique Karim Tabbou.

Pour rappel, le journaliste Khaled Drareni a été interpellé vendredi 27 mars 2020 et conduit dans un commissariat pour appliquer la décision prise le 25 mars par la chambre d’accusation près le tribunal de Sidi M’hamed annulant l’ordonnance de mise sous contrôle judiciaire décidée par le juge et décidant de le placer sous mandat de dépôt.

Khaled Drareni, directeur du journal en ligne Casbah Tribune, avait été arrêté le samedi 07 mars alors qu’il couvrait une manifestation, comme il l’avait constamment fait depuis le 22 février 2019. Placé en garde à vue pendant trois jours avec les militants Samir Belarbi et Slimane Hamitouche. Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche avaient été placés en mandat de dépôt et Khaled Drareni sous contrôle judiciaire. Ils étaient poursuivis « incitation à un attroupement non armé » et « atteinte à l’intégrité nationale ».