L’Algérie a pêché la totalité de son quota annuel de thon rouge attribué par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (ICCAT) pour 2020, a appris l’APS auprès du cabinet du ministère de la Pêche et des productions halieutiques.

L’ouverture de la pêche qui a débuté le 26 mai et pris fin le 2 juillet a permis aux 23 thoniers algériens autorisés à participer à l’opération de pêcher 1.650 tonnes de thon rouge.

L’opération devait initialement s’achever le 1 juillet, mais en raison des conditions climatiques dans la zone de pêche internationale, comprise entre la Tunisie, l’Italie et Malte, son délai a été prolongé de dix (10) jours avec l’accord de l’ICCAT, ce qui a permis aux thoniers algériens de pêcher tout leur quota avant son expiration.

Par ailleurs, le ministère de la Pêche et des productions halieutiques a prévu toutes une série d’initiatives pour développer la pêche en haute mer, affirme-t-on.