La Caisse nationale des congés payés et du chômage-intempéries des secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique (CACOBATPH ) a remboursé pout un montant global de plus 2,74 milliards, plus de mille entreprises du BTPH affiliées à la Caisse, soit 2 % du total des entreprises du BTPH, dans le cadre des congés exceptionnels générés par la pandémie du coronavirus, a annoncé le directeur général de la CACOBATPH, Abdelmadjid Chekakr à l’APS.

Le DG de la CACOBATPH a expliqué que la Caisse a lancé à titre « exceptionnel » le remboursement des congés payés anticipés de l’exercice 2019/2020, au profit des travailleurs de ces entreprises, dont la période de référence s’étale du 1er Juillet 2019 jusqu’au 29 février 2020, correspondant à huit (08) mois de cotisations versées par l’employeur à la Cacobatph.

Une mesure dédiée aux entreprises qui ont anticipé les congés à leurs employés dans le cadre des mesures de confinement et qui ont formulé leur demande à la caisse pour « bénéficier de ces aides financières, car ils n’ont pas de trésorerie importante pour faire face à la pandémie », a-t-il expliqué.

Il a ajouté que l’opération de réception des demandes a été lancée durant la période allant du 17 avril à 17 mai de l’année en cours.

Toutefois, M. Chekakri a fait savoir que « la plupart des entreprises affiliées à la caisse ont préféré attendre la période des congés à partir du 1 juillet, pour en faire bénéficier directement leurs salariés », a-t-il dit.

La CACOBATPH qui est une des caisses de la sécurité sociale, compte 57.531 entreprises des secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique activent et affiliées, qui regroupent un total de plus d’1 million de travailleurs déclarés à la caisse.