La nuit des idées à Alger revient pour la quatrième année consécutive sous le thème « Être vivant ». Cette quatrième édition est prévue le 30 janvier dans vingt lieux.

Kaouther Adimi sera l’invitée de l’Institut français d’Alger. Elle animera une conférence autour de son oeuvre

L’école Artissimo accueillera l’astrophysicien Matthieu Gounelle qui parlera de la dimension éthique, en écho des origines cosmiques de la vie sur terre.

Les étudiants de l’École Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme (EPAU) recevront le géographe Servane Guében Venière . Ensemble ils aborderont la question du changement climatique et comment la ville peut-elle s’adapter face à cette mutation et ces risques socio-écologiques.

Toujours dans l’environnement Pr Ourida Belkacem  abordera la question des équilibres écologiques et de la relation de l’homme au monde et autres espèces  à l’annexe d’Hydra de l’Institut français d’Alger.

Le public sera aussi invité à réfléchir aux problématiques soulevées par les enjeux de la recherche scientifique et les mutations technologiques sur les frontières entre l’homme et la machine et les modifications du vivant avec Jean-Michel Besnier et Hafid Hamdi Chérif (à l’École Supérieure Algérienne des Affaires). De même, le Dr Mouloud Ounnoughene partagera son éclairage sur l’influence de la musique sur les processus physiologiques de l’homme (l’Institut National Supérieur de Musique).


Les autres sciences du vivant seront à l’honneur cette année à travers des tables-rondes (Algerian Center for Social Entrepreneurship, El Bayazin), des rencontres avec des auteurs (Librairie Point Virgule, Librairie L’Arbre à dires, Librairie Mauguin, Librairie 88, Centre Diocésain des Glycines), des artistes (SOS Bab El Oued, Ifru Design), des projections cinématographiques (Institut français d’Alger, Alpha Tango Studio), des expositions (Institut français d’Alger, Alpha Tango Studio et CCU Hamani), des événements interactifs (Institut français d’Alger, Le Pupitre, Hôpital Lamine Debaghine, École El Malek, LIAD, Galerie Bloom) et des concerts et karaokés (Institut français d’Alger et Alpha Tango Studio).