Messaoud Leftissi, Bilal Bacha, Meharzi Hamza, Aibeche Djaber, Oudihat Khaled et Tahar Safi ont été relaxés en appel, annonce le CNLD sur sa page Facebook.

La décision de la justice s’accompagne de la restitution du drapeau amazigh.

Arrêtés lors de la marche du vendredi 21 juin, Messaoud Leftissi, Bilal Bacha, Meharzi Hamza, Aibeche Djaber, Oudihat Khaled et Tahar Safiils ont été libérés le 23 décembre après avoir purgé leurs peines de 6 mois de prison ferme prononcé par le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger en novembre.