Le Comité olympique et sportif algérien (COA) tire la sonnette d’alarme et lance un appel à la « mobilisation générale » pour qualifier le « maximum d’athlètes » aux Jeux Olympiques Tokyo-2020 alors que seuls 13 sportifs ont validé jusque-là leur ticket pour ce rendez-vous planétaire prévu du 24 juillet au 9 août.

Comment expliquer cette situation? Au COA on évoque la « décision de soustraire au COA ses prérogatives liées à la préparation et la qualification des athlètes pour les JO-2020 ». Une pierre jetée dans le jardin de l’ancien ministre des sports Raouf Salim Bernaoui , dont les relations avec le président du COA étaient exécrables et avaient donné lieu à une guerre ouverte entre les deux hommes.