Idir/ facebook

Idir, une des icônes de la musique en Algérie et ambassadeur de la culture berbère, décédé la nuit dernière dans un hôpital parisien sera inhumé en France selon ses dernières volontés.

Vivant en exil depuis le milieu des années 1970, l’artiste a souhaité être enterré en France, là ou vivent ses enfants.

Hospitalisé vendredi à Paris, a succombé à une maladie pulmonaire et sera enterré en région parisienne, selon son entourage proche.