Selon l’agence de presse palestinienne (Wafa), qui cite des militants, cent-quarante (140) membres du Congrès américain ont signé un document s’opposant à l’intention d’Israël d’annexer des parties de la Cisjordanie occupée.

Le nombre des signataires pourrait atteindre environ 200 membres du Congrès qui seront rejoints par des membres du Parti républicain, et ce document devrait être publié incessamment.

Il est toujours en cours de mise à jour, selon la même source.

L’occupant israélien qui compte présenter « à partir du 1er juillet » sa soi-disant « stratégie » pour traduire dans les faits le plan Trump, prévoyant l’annexion par Israël de la vallée du Jourdain (30% de la Cisjordanie) et des plus de 130 colonies, ainsi que la création d’un Etat palestinien sur un territoire amputé.

Le Premier ministre palestinien, Mohammed Shtayyeh, a prédit un « été chaud » si l’occupant israélien mettait en branle le projet d’annexion.

En janvier dernier, l’administration américaine a présenté un plan censé régler le conflit entre Palestiniens et Israéliens, qui proposait notamment l’annexion des colonies israéliennes et des zones de Cisjordanie, rejeté en bloc par les Palestiniens. Depuis 1967, la Cisjordanie est occupée illégalement par Israël.