Le romancier Samir Kacimi, lauréat du prix Assia Djebar en 2016 va animer des ateliers d’écriture virtuel avec des « jeunes auteurs porteurs de projets d’écriture », annonce l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) sur sa page Facebook

Les ateliers qui débuteront en juin, sont ouverts à toute personne souhaitant acquérir des connaissances sur les techniques d’écriture dans le domaine de la littérature à travers des ateliers hebdomadaires animés par l’auteur de « Halabil ».

La participation à ces ateliers n’est soumise à aucune condition et les auteurs désireux de suivre la formation devront envoyer une présentation et un extrait littéraire de trois pages à l’adresse mail kitabaarc@gmail.com avant le 6 juin.

Romancier et traducteur, Samir Kacimi est l’auter de sept romans dont « Tasrih Bi Dayaâ » (Déclaration de perte) publié en 2008 et « Yaoum Raiâ Lil Maout » (Une belle journée pour mourir) en 2009.

En 2016, il décroche le Grand prix Assia-Djabar du roman en langue arabe pour « Kitab El Macha ». L’auteur a pris part à de nombreuses manifestations littéraires internationales en Europe et dans le monde arabe.