Les 100 jours de Tebboune
Archives

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune, a ordonné le durcissement des sanctions contre les citoyens qui ne respectent pas les mesures de protection contre le COVID-19, décidées par les pouvoirs publics, a annoncé le communiqué de la présidence publié après la tenue du conseil des ministres.

Autre sujet d’étonnement évoqué par le président: les assertions de ceux qui sèment le doute au sein de la société en affirmant que la pandémie n’existe pas ou qu’« il s’agit d’une invention pour des fins politiques ». Ceux qui véhiculent ces idées n’ont qu’à voir le nombre de décès enregistré chaque jour dans le monde, a affirmé Abdelmadjid Tebboune.

Si aucune décision de reconfinement n’a été prise lors du dernier Conseil des ministres, le Président Tebboune a instruit le Premier ministre d’ étudier en coordination avec les membres du Comité de suivi, les mesures nécessaires à prendre pour limiter et stopper la propagation de la pandémie.

Il a également demandé au ministre de la Santé d’accentuer les contrôles au niveau des structures de santé publique, pour s’assurer de la bonne prise en charge des patients et vérifier également la véracité des informations qui circulent sur les réseaux sociaux évoquant des négligences de la part du personnel médical.