La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 530 865 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre.

Plus de 11 296 470 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie, dont au moins 5 895 500 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 129 676 décès pour 2 839 917 cas. Au moins 894 325 personnes y ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 64 265 morts pour 1 577 004 cas, le Royaume-Uni avec 44 198 morts (284 900 cas), l’Italie avec 34 854 morts (241 419 cas), et le Mexique avec 30 366 morts (252 165 cas).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 83 553 cas (huit nouveaux entre samedi et dimanche), dont 4634 décès (0 nouveau), et 78 516 guérisons.

L’Europe totalisait dimanche à 7 h 199 252 décès pour 2 721 295 cas, les États-Unis et le Canada 138 396 décès (2 945 234 cas), l’Amérique latine et les Caraïbes 126 648 décès (2 869 221 cas), l’Asie 37 862 décès (1 472 093 cas), le Moyen-Orient 17 480 décès (813 851 cas), l’Afrique 11 094 décès (464 804 cas), et l’Océanie 133 décès (9972 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).