Coronavirus : "La LFP saisira la FAF pour prendre une décision"
Coronavirus : « La LFP saisira la FAF pour prendre une décision »

La Ligue de football professionnel (LFP) va saisir « dans les prochaines heures » la Fédération algérienne (FAF) pour prendre une décision concernant l’éventualité d’instaurer le huis clos pour les matchs des Ligues 1 et 2 en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19), a indiqué jeudi le porte-parole de l’instance dirigeante de la compétition, Farouk Belguidoum.

« La LFP ne pourra pas prendre une telle décision de manière unilatérale. Dans ce cas, nous allons solliciter d’abord la FAF qui, de son côté, fera de même avec les autorités pour décider d’instaurer le huis clos ou non durant le reste des compétitions », a affirmé à l’APS Belguidoum, également membre du bureau exécutif de la LFP.

A l’instar de plus de 80 pays et territoires à travers la planète, l’Algérie a été touchée par l’épidémie du coronavirus.

Selon le dernier bilan établi mercredi par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, 17 cas positifs ont été enregistrés.

« Si le huis clos viendrait à être décidé dans notre championnat, c’est pour préserver la santé des Algériens et éviter tout risque de contamination. Nous allons provoquer ce jeudi une réunion au niveau de la LFP pour entreprendre les démarches à suivre », a-t-il conclu.

Plusieurs compétitions continentales, dont la saison inaugurale de la Ligue africaine de basket-ball prévue à Dakar (Sénégal), le Championnat d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe et la Supercoupe d’Afrique des clubs de handball (messieurs) qui devaient se dérouler début avril à Alger, ont été reportées à une date ultérieure en raison du COVID-19.

En Italie, l’un des pays les plus touchés par le coronavirus, toutes les compétitions sportives, y compris les matchs de football, devront se tenir à huis clos jusqu’au 3 avril, selon un décret signé mercredi par le Premier ministre Giuseppe Conte.