Arrivée à Alger du premier groupe d'Algériens bloqués en Turquie
Arrivée à Alger du premier groupe d’Algériens bloqués en Turquie/Archives

Un premier groupe de 269 ressortissants algériens bloqués à Istanbul en Turquie, suite à la fermeture de l’espace aérien pour stopper la propagation du Coronavirus, est arrivé tôt à Alger ce 04 avril.

Ce premier groupe, attendu initialement vendredi à 18h00, est arrivé samedi avant l’aube à l’aéroport international Houari-Boumediene à bord d’un avion de la compagnie nationale Air Algérie.

A leur arrivée, les voyageurs ont été accueillies par le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, celui de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Kamel Beldjoud, celui de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, ainsi que ceux de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, des Travaux publics et Transports, Farouk Chiali, et le wali d’Alger, Youcef Chorfa.

Ces 269 personnes seront placées en quarantaine au niveau de l’hôtel Mazafran.

Il est à noter que cette opération de rapatriement se déroulera selon un planning de vols prévus du 3 au 5 avril, à bord d’avions d’Air Algérie et de Turkish Airlines et concerne 1.788 Algériens qui seront placés, dès leur arrivée au pays, en quarantaine dans le cadre des mesures prises par les autorités du pays pour endiguer la propagation du Covid-19.

Des structures d’accueil dont des hôtels, des complexes touristiques se trouvant dans la wilaya d’Alger et de Boumerdès, ayant une capacité totale de 1.930 places, ont été réquisitionnés pour assurer la meilleur prise en charge de ces personnes.

Cette décision de rapatriement est intervenu après un accord entre les deux chefs d’Etat pour le rapatriement, à partir du 03 avril, des Algériens bloqués en Turquie vers l’Algérie et des Turcs bloqués en Algérie vers la Turquie.

Depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus, l’Algérie a rapatrié plus de 8.000 ressortissants souhaitant rentrer de l’étranger.