Le Comité scientifique de lutte contre le Covid-19 a remis au gouvernement un plan de déconfinement, a affirmé le Dr Mohamed Berkani, au micro de la chaine 3 de la radio algérienne.

Le Dr Berkani a levé le voile sur le plan soumis au gouvernement et indiqué qu’il a été « élaboré, région par région, sur la base du nombre de cas de contamination au virus diagnostiqués, mais également des guérisons constatées « sur un certain nombre de jours ».

Pour le DR Berkani, membre du comité scientifique de lutte contre le Covid-19 , le déconfinement ne marque pas la fin des mesures de protection individuelles et collectives contre la pandémie « On ne peut déconfiner une population dont des membres ne respectent pas les mesures de protection ». a-t-il expliqué. Dans une pareille situation, prévient-il, une « flambée » de la pandémie n’est pas à écarter.

Par ailleurs, le Dr BekatBerkani juge vital d’aller au devant d’une pareille situation en développant des moyens de protection en amont. A ce titre, souligne-t-il, et pas seulement contre les épidémies et autres pandémies, « la prévention est devenue le mot-clé ».

M Berkani a également rappelé l’importance de la mise en place d’une Agence nationale de sécurité sanitaire qui permettrait, notamment, de prévoir l’émergence de nouvelles maladies, tout en reconnaissant l’échec avec la manière dont a été organisé, à ce jour, le système national de santé publique. « Il faudrait, déclare-t-il, que celui-ci soit l’objet d’une « véritable révolution ».