Le ministre de l’Industrie M. Ferhat Ait Ali Braham a déclaré lundi sur le plateau de la télévision nationale que les mesures de solidarité et de soutien à certaines catégories sociales décidées par le président de la République Abdelmadjid Tebboune lors du dernier conseil des ministres, seront applicables dans l’immédiat.

Il a précisé que l’entrée en vigueur de ces mesures ne demande aucun délai. ‘’Pour les mesures fiscales, elles sont déjà en vigueur. Leur application ne demande aucun délai’’, a-t-il précisé.

En ce qui concerne les aides de 30 000 DA destinées à certaines catégories sociales dont les coiffeurs et les chauffeurs taxi, le ministre s’est montré également rassurant. ‘’Les personnes concernées par ces aides ont une existence fiscale ce qui facilitera la tâche aux services concernés pour remettre les aides à qui de droit’’, a-t-il dit avant d’ajouter : ‘’ il ne y’aura pas de recensement ou d’enquête préalables’’.

Il rappelle dans ce cadre que cette opération ne s’apparente pas à l’aide de 10 000 Da versée aux familles et ménages nécessiteux. ‘’ Les walis étaient dans l’obligation de procéder des enquêtes afin d’identifier les personnes qui sont dans le besoin. Cette fois-ci, les choses sont claires pour les services de l’Etat’’, a-t-il noté.

Par ailleurs, il a affirmé qu’en dépit de la baisse des recettes, le gouvernement s’est engagé à soutenir les opérateurs économiques en cette période de crise sanitaire.

S’exprimant sur le secteur informel, le ministre s’est contenté de dire qu’il est difficile de collecter des informations sur les personnes qui le composent et qui y ont une activité.