Boumala amaigri mais offensif à son procès – DR

Le militant Fodil Boumala a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire ce jeudi 18 juin par le juge du tribunal de Dar el Beida.

Arrêté dimanche devant son domicile, M Boumala devait être jugé le 21 juin avant que la date de son procès ne soit avancée pour ce jeudi 18 juin. Le Tribunal décidant de le libérer et de reporter son procès pour le 2 juillet.

Fodil Boumala est poursuivi pour « incitation à attroupement non armée », « publications portant atteinte à l’intérêt national » et « atteinte à Corps constitué »