Amira Bouraoui a été arrêté ce mercredi 17 juin par des « agents en civil qui surveillaient sa maison depuis mardi » et conduite à la brigade de gendarmerie de Cheraga, annonce le comité national pour la libération des détenus (CNLD) sur sa page Facebook qui ajoute que son PC portable a été confisqué lors de son arrestation.

L’activiste avait révélé le 29 mai, sa condamnation à deux mois de prison ferme et une amende de 200 000 Da dans l’affaire de diffamation qui l’opposait à Anis Rahmani et ENNAHAR TV, alors qu’elle est également convoquée dans une autre affaire.