La wilaya d’Alger a décidé de lancer des poursuites judiciaires à l’encontre des boulangers en cessation d’activité sans radiation du registre de commerce. Dans une déclaration à l’APS, le directeur de commerce de la wilaya d’Alger, Abdellah Benhela a expliqué qu’une enquête menée en 2019, par le Centre national du registre du commerce (CNRC) a révélé l’existence de 1.000 boulangers en infraction, dont plusieurs d’entre eux sont des bénéficiaires de financements accordés par l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ).