DR

Des centaines de personnes ont manifesté à Alger mardi 7 janvier, 46e rendez-vous hebdomadaire du Hirak qui se poursuit depuis le 22 février 2019.

Les manifestants ont répété des slogans hostiles au nouveau président Abdelmadjid Tebboune et à son gouvernement qui a tenu dimanche sa première réunion. « Vous avez truqué l’élection, le président est illégitime. Nous allons poursuivre les manifestations », ont-ils scandé.

Des pancartes et chants ont également demandé la libération des détenus du Hirak qui restent en prison, après la libération de dizaines d’autres jeudi dernier.