Les étudiants des universités d’Alger ont manifesté ce 14 janvier pour le 47e mardi consécutif. Accompagnés de nombreux citoyens, ce mardi, ils l’ont dédié à leur camarade de Tlemcen Nour El Houda Oggadi, placée sous mandat de dépôt.

Nour El Houda Oggadi est étudiante en Master 2 sciences humaines et sociales. Elle est accusée d' »atteinte à l’unité nationale », et « atteinte à corps constitué et au moral des troupes », pour ses publications sur Facebook.

Les étudiants qui ont entamé leur manifestation à la Place des Martyrs, ont rendu hommage à leur camarades en brandissant les portraits de Nour El Houda Oggadi sur lesquelles ils ont inscrit « libérez Nour El Houda ». Ils ont également scandé  » Ya Houda la liberté est pour bientôt ».

Comme à l’accoutumée, les étudiants ont manifesté en empruntant le circuit habituel De la Place des martyrs à la Place Audin et la faculté centrale en passant par la rue Larbi Ben M’hidi et l’avenue Pasteur.

Ce mardi, les étudiants ont rejeté la « légitimité du pouvoir » et ont dénoncé « des élections étonnées ». Sur un grand slogan, ils ont inscrit des revendications à prendre en considération pour construire un Etat de droits. On peut lire entre autre slogans; la séparation des pouvoirs, l’ouverture des médias, la révision de la loi électorale…etc.

Les étudiants exigent aussi d’associer des hommes de loi et des constitutionnalistes, pour apporter des explications qui permettraient de répondre aux revendications du mouvement populaire.

Les étudiants ont également réitéré leur engagement dans le mouvement populaire et promettent de poursuivre leurs manifestations.